Photo by B.W.

Un anniversaire (presque) zéro déchet

Salut !

 

Organiser un anniversaire qui génère peu de déchets, est-ce possible ? Oui !

Et pour ce faire, voici les 3 ingrédients magiques. Il te faudra :

  • de l’anticipation
  • de l’organisation
  • des amis en or !
photo by B.W

UNE LOUCHE D’ANTICIPATION

 

Quand tu reçois beaucoup de monde d’un coup, tu dois anticiper plusieurs éléments si tu veux que le zéro gaspi soit à l’honneur :

  1. Communiquer bien en amont était important. Nous nous apprêtions à recevoir beaucoup de monde (dans une maison en travaux qui plus est) et si tu as des critères à donner, il faut le dire pour permettre aux autres de s’adapter. J’ai donc annoncé la couleur dès le début, en demandant à chaque convive d’apporter quelque chose fait-maison et en faisant la part-belle au moindre gaspillage. Et tout le monde s’y est mis ! <3
  2. Proposer des solutions clef en main aux autres pour que ce ne soit pas compliqué à mettre en place C’est possible pour tout et chacun l’a fait à sa hauteur, avec ses moyens, de la salade à la pizza, en passant par le jus de fruit  et le kefir, tout maison ! (La bière c’était plus compliqué. Mes recherches pour trouver une tireuse et limiter les canettes / le verre ont été infructueuses)
  3. Connaître les postes de « consommation » qui génèrent des déchets ou du gaspillage : nourriture, boisson, vaisselle, déco, eau, électricité… et savoir comment optimiser ou réduire chaque poste. La grande question pour moi c’était d’estimer les quantités pour 25-30 personnes. Cela a été facilité par le fait que chacun amenait quelque chose. Voici un petit récap' indicatif - qui voit large, c'est plus en cas de grande chaleur, et en comptant la journée complète (important).
Sophie @poubelle-rose.fr

 UN ZESTE D’ORGANISATION…

vaisselier extérieur

Un vaisselier extérieur fait maison et tout en récup, même l'évier !

@poubelle-rose.fr

 

  1. Pour la vaisselle, nous avons construit en amont un vaisselier extérieur (aussi parce que la cuisine est trop petite) et au fonctionnement optimisé pour utiliser le moins d’eau possible : un bac de pré-lavage, l’eau qui se salira le plus vite, à changer régulièrement. Un bac de lavage, qui se salit moyennement vite, et un bac de rinçage, qui peut tenir la longueur et dont l’eau est changée moins souvent. Pour les ustensiles, c’était comme d’habitude. Tawashi, savon de marseille et/ou liquide vaisselle écologique.
  2. Pour la conservation des aliments : tout ne passait pas au frigo et on n’allait pas investir dans un frigo le temps de l’évènement (wtf). Afin de ne pas le surcharger non plus, les glacières ont servi toute la journée pour garder les boissons au frais (bloc de glace au fond), avec pré-refroidissement à la cave pour ce qu’on avait déjà.
  3. Faciliter le tri : nous avions préparé des bacs poubelles en amont pour s’assurer d’un bon tri. Il y avait un bac pour le verre, un bac pour le recyclage, un bac pour le compost et un pour les ordures ménagères. Et sur le frigo, fidèle à son poste, le pense-bête des consignes de tri qui s’applique chez nous.

N-b : un élément à rajouter pour la prochaine fois : un tri dans la salle de bain / les toilettes, pour que les personnes trient les rouleaux en papier (qui nous servent à allumer le feu / qui se recyclent) du reste qui ne se recycle pas forcément.

 

Si tu as plus de temps devant toi, et la place pour les installer, tu peux même prévoir des toilettes sèches et une douche et un four solaires. Et alors tu sera au top ! 

 

...DES AMIS DU FEU DE DIEU!

L'escalier éclairé (protection anti chute d'enfant ++)

photo by B.W

Déjà parce que sans eux, la fête est moins folle ! Et parce que tout le monde a participé à l’organisation, de près ou de loin. Tout le monde s'est plié à ma demande se zéro déchet <3 En amenant à boire et à manger, mais également pour dépanner ce que je n’avais pas en nombre suffisant. Si nous n’avons pas eu à acheter de vaisselle, c’est parce qu’on m’a prêté :

  • les coupes pour le champagne
  • les couverts pour doubler ce que j’avais
  • des verres (eco cup) pour permettre à chacun d’étancher sa soif

La déco était sobre, avec une table réalisée dans une bille de chêne (le luxe!) posée sur des tréteaux donc pas besoin de nappe (la beauté du bois se suffit à elle-même). Pour l’assise, des « tabourets » avaient été débités le matin même avec le bois mort que nous avions sur place (#monjardinestuneforet)

Bille de chêne massif reconvertie en table pour le weekend. Merci l'amoureux menuisier !

Sophie @poubelle-rose.fr

BILAN POUR CET ANNIVERSAIRE :

Plutôt très bon pour une première organisation d’une telle envergure (et post-confinement !)

 

Au final sur un weekend, ce que nous n’avons PAS généré :

  • \o/ zéro bouteille en plastique ! 😊
  • zéro déchet lié à de la vaisselle à usage unique (couverts, vaisselle, serviettes…) 😊
  • zéro déchet lié à de la déco à usage unique (ballons, nappe en papier et j'en passe…) 😊
  • pas de papier cadeau 😊 tout le monde a spontanément emballé ses cadeaux autrement qu’avec du papier <3
  • Quasi végétarien: 2kg de viande achetée à la ferme locale pour le barbecue du soir. Tout les autres plats étaient végétariens.

Robuste et rustique (et confortable)! Tabouret tronçonné

@poubelle-rose.fr

Ce que nous avons généré :

  • environ 20L de déchets non recyclables (c’est ce que nous produisons généralement en 15jours). Cela est dû à des courses que nous n’avons pas pu faire en vrac (cf mon article de la semaine dernière sur le bilan du semestre et l’accès difficile à de la vente en vrac), mais également à des plats fait-maison qui ont été amené dans de l’aluminium ou du cellophane (mais mineur vs les emballages apéro par exemple)
  • environ 30L de déchets recyclables (principalement emballages & canettes)
  • Je ne suis pas allée peser, mais un gros tiers de la poubelle en verre (ce que nous remplissons généralement en 2-3 semaines)
  • 230L d’eau, vs une moyenne journalière à 150L habituellement. Ce n’est pas excessif sachant qu’il y a eu bien plus de vaisselle que d’habitude, des douches pour les gens qui ont dormi sur place, et plus de chasses d’eau qu’habituellement. C'est également une consommation d'eau que les convives n'ont pas eu chez eux (compensation)
  • Consommation électrique non estimée, mais peu car les journées sont longues, nous avons été dehors jusqu’au bout et éclairé par 2 guirlandes LED. Et sachant que je n'ai quasiment pas eu à cuisiner la semaine qui a suivi, me nourissant de ce qu'il restait! (compensation bis)

 

A titre d’info :

  • Emissions liées au transport, ce qui est annexe à la fête, mais il faut bien que les gens se rendent chez nous ! Sur 30 convives, 12 sont venus en voiture (enfants compris), 4 à pied, 3 en avion et 7 en train. Ce qui fait un ratio de 50% entre les mobilités les plus polluantes et les moins polluantes. Pas si mal ! Tu te doutes bien que je n’ai fait aucune remarque sur le mode de trajet, hein ! C’est juste intéressant de l’avoir en tête et de prendre en compte tout l’écosystème de l’évènement.

--

J’espère que cela te donne des idées si tu dois organiser un évènement chez toi. Je suis très, très heureuse et reconaissante que tout le monde ait joué le jeu, mis la main à la pâte, se soit si aimablement plié à ma demande. Les moments d’échanges étaient chaleureux, vécus en toute simplicité et j'ai souvenirs mémorables de ce beau weekend 😊

 

A la semaine prochaine !

Comments