Andrew Neel @unsplash

Je m'en sors pas

Hello!

 

Mais qu'est-ce que c'est que ce titre, tu vas me demander?

Andrew neel @unsplash

 

Oui. En ce moment, je ne m'en sors pas. Tu as peut-être remarqué que la semaine dernière, je n'ai pas publié. Hors vacances, et depuis que ce blog a vu le jour, c'est la première fois que je manque à notre RDV hebdo. Ca m'est arrivé de publier en retard, mais jamais de sauter une semaine.

 

Excuse-moi.

 

Je voulais en profiter pour rebondir et me demander ce que ça pouvais t'apporter dans ta démarche zéro déchet. 

Je n'ai pas publié car je suis sous l'eau avec le travail, j'ai travaillé tous les jours depuis fin août et là j'ai craqué. Je n'ai pas eu ni pris le temps d'écrire ici. 

 

Bon Sophie tu nous racontes ta vie mais on s'en fout un peu, en quoi ça m'aide pour ma démarche zéro déchet, là?

 

Toi aussi, tu as des moments comme ça. Où tout va trop vite, tu n'as pas le temps de t'appliquer dans ta démarche.
Dans ces moments-là, il est ESSENTIEL que tu aies des habitudes ancrées, et des bonnes habitudes. Je ne sais pas d'où tu pars dans ta démarche, si tu est fast-food tous les jours et vacances à l'autre bout de la terre, ou si tu appliquais déjà un peu de sobriété dans ton quotidien.

Tyler Nix, @Unsplash


Sache qu'à un moment, tous ces gestes écolo ne doivent pas te demander un effort particulier. Ils doivent faire partie de toi pour que, lorsque tu actives le mode radar (boulot, manger, (enfants), faire les courses...), tu ailles directement sur le bon curseur.

 

Voici les miennes, qui me permettent de pas dérailler même quand je suis débordée: 

  • On fait des menus: c'est pas mal pour le ode radar, tu ne te demandes pas ce que tu vas manger tel jour et en plus ta liste de courses est déjà faite. 
  • On cuisine maison. Pas besoin que ce soit élaboré, ça peut même être mettre plein de crudités, pain, fromage etc. sur la table.
  • J'ai déjà mes produits phares, je les connais, je n'ai pas besoin de réinventer la roue à chaque fois que je fais les courses. Et comme toi aussi tu vas vers ce que tu connais, assure toi d'avoir un produit qui est bon pour ta démarche écolo.
  • Je m'interdis les achats compulsifs: ça fait un moment que j'ai réussi à m'en détacher et j'étais pas une accro du shopping à la base, mais c'est facile de se dire "allez, la période est dure, je vais me faire plaisir en achetant qqc pour moi". NON. et attention au piège, car sinon tu as vite fait d'aller acheter un habit fait dans des conditions pas terribles, à bas prix, alors que ce que tu veux, c'est du réconfort. Assure toi d'identifier ce scénario et d'avoir une alternative pour te faire du bien autrement. Pour moi, c'est la balade avec ma chienne qui me change les idées et renouvelle l'air que je respire. Une pause hyper bienvenue dans ma journée
  • J'ai toujours ma gourde / ma tasse dans mon sac: beaucoup d'achats de bouteille en plastique évités ("zut, j'ai pas d'eau!") parce que ma gourde est toujours avec moi, au même titre que mes clefs, mon porte feuille, etc.
  • On n'est pas superman / superwoman tous les jours: c'est pas dans ces moments que tu vas prendre de nouvelles habitudes, d'ailleurs tu n'auras presque pas le temps de prendre de la hauteur sur ce que tu fais. Donc acceptation et bienveillance envers soi-même. Eh oui, il y a deux soirs où on a commandé à manger à l'extérieur parce qu'on était trop crevés. C'est un sentiment de soulagement en même temps qui me culpabilise sur l'emballage à usage unique dans lesquels je reçois mon plat. En prenant de la hauteur, je me dis que c'est 2 soirs sur 1 mois et qu'avec le recul, je m'en suis pas mal sortie...

 

Tu l'auras compris, pour ne pas tout arrêter ni avoir l'impression d'avoir fait des efforts pour rien, il est très important de:

Anticiper tout ce que tu peux: pour que tes routines soient le plus simples et directes possible. Que ce soit avec des menus, prendre de l'avance sur ce que tu peux, etc. En anticipant, ton organisation est meilleure, tu ne te perds pas dans ton emploi du temps et tu sais ce qu'il y a à faire. Savoir où tu vas, c'est un peu déjà sortir la tête de l'eau 😉 

Avoir inscrit certaines bonnes habitudes dans tes schémas avant d'en accueillir de nouvelles. D'où l'idée que j'évoque souvent de faire une chose après l'autre, plutôt que de vouloir tout commencer en même temps

 

 

A l'heure où tu me lis cette semaine, je suis en stage loin de toute connexion internet. J'ai préparé cet article un tout petit peu à l'avance, avant de partir.

Anticiper, c'est déjà sortir la tête de l'eau non? 🙃 

Comments