*
broken flip phone
Alexander Andrews @unplash.com

J'aime et j'en parle: objets-casses.com

Bonjour à tous,

Aujourd’hui on ouvre une nouvelle section sur Poubelle Rose, que j’ai intitulée « J’aime et j’en parle ». Je suis très heureuse de démarrer cette section avec l’entretien de Christophe Verna, sculpteur et inventeur Bordelais, qui m’a contacté il y a quelques semaines pour parler de sa dernière création, objets-cassés.com. Moi-même adepte de la réparation, de l’achat seconde main, le projet m’a tout de suite parlé et il est en phase avec les missions de Poubelle Rose (on est en plein dans l’antigaspi !). Je suis très contente de pouvoir communiquer autour de ce projet, qui, je l’espère, rencontrera vite le succès !

Alexander Andrews @unplash.com

--

QUI EST DERRIERE OBJETS-CASSES.COM ?

Je m’appelle Christophe Verna. Je suis facteur d’automates, sculpteur et inventeur. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai déposé une quinzaine de brevets et 55 inventions. Ma dernière invention est le site objets-casses.com. Aujourd’hui le commerce d’occasion propose toujours des objets qui sont en bon état et qui fonctionnent, alors que les objets cassés, qui sont souvent mis au rebus, recèlent d’éléments sains qui pourrait permettre réparer des objets similaires rendus inutilisable par une panne différente.

 

Le principe est simple : la personne qui vend est satisfaite d’avoir fait un don ou d’avoir récupéré un peu d’argent pour son objet cassé, et l’autre personne est satisfaire car elle peut dépanner son objet et conserver quelques pièces pour un usage ultérieur (en cas d’une future panne, etc.)

La marque est déposée à l’INPI, et pour autant, il ne s’agit pas d’une entreprise. J’ai également fondé une association, déclarée en préfecture, puis acheté un script qui ressemble à celui du boncoin et que l’on accommode à la spécialité que l’on veut diffuser. Mon projet, c’est de mettre en relation des gens qui ont des objets similaires avec des pannes différentes pour permettre d’en réparer au moins un.

Objets-Cassés.com propose de mettre en relation des particuliers pour réparer un objet défectueux via la récupération de pièces de rechange sur un objet similaire lui-même en panne

Le système est totalement gratuit pour les particuliers. Plus tard, je ferai comme LBC, en faisant payer les professionnels et en prévoyant des encarts publicitaires. Cela génèrera des revenus pour l’association et paiera pour le fonctionnement du site.

 

COMMENT EST NEE L’IDEE D'OBJETS-CASSES.COM ?

On ne peut pas dire que l’idée ait surgit du jour au lendemain, elle germait sans que j’en ai conscience. Un jour, ma climatisation réversible (chaud/froid) est tombée en panne et je savais que ce n’était pas grand-chose.  Mais la faire dépanner m’aurait coûté le prix d’une neuve. Alors que si j’avais trouvé le même appareil avec une panne différente mais dont le bloc électronique était fonctionnel, j’aurais pu l’acquérir et je pouvais me dépanner moi-même.

Jonny Caspari @unplash.com

EST-CE QU’IL FAUT FORCEMENT ETRE BRICOLO POUR VENIR SUR OBJETS-CASSES.COM ?

Non, pas du tout. Un technicien peut vous dire qu’une pièce de rechange coûte 160€, vous la récupérez moins cher sur le site et le technicien peut vous la poser si vous ne savez pas le faire. C’est tout à fait courant.

Toujours sur l’exemple de ma climatisation réversible, c’est le technicien qui m’a dit quelle pièce était cassée. Lorsqu’on connait la panne et que l’on sait comment ouvrir l’appareil, certaines pièces sont faciles à changer soi-même. Dans mon cas, il suffisait de débrancher l’ancienne carte électronique et de rebrancher la nouvelle. Mais on peut faire appel à quelqu’un de qualifié si on ne se sent pas de le faire soi-même.

Sur ma chaine Youtube, je donne un exemple : une dame possède un aspirateur avec le moteur grillé. Un autre utilisateur avait le même modèle et son tuyau était cassé. L’un rachète l’aspirateur à l’autre et peut récupérer le tuyau en bon état. Ainsi, son appareil est sauvé à moindres frais. Autre exemple : un robot de cuisine avec le bol cassé que l’on peut remplacer sans intervention technique que ce soit.

 

POUR VOUS, COMMENT EST-CE QUE CE PROJET A DU SENS, ECOLOGIQUEMENT PARLANT ?

Parmi les retours que j’ai, on me dit souvent : « mais ça n’existait pas déjà ? ». Ce site vient à point avec l’air du temps. Cela va dans le sens de l’économie circulaire, donner plutôt que de jeter. Maintenant les gens gardent des choses qui les encombrent parce qu’ils ne veulent pas jeter et que ça peut les dépanner, ou dépanner autrui.

 

Il y a, dans ce projet, quelque chose de particulier : habituellement, lorsqu’on met en vente un objet, on n’a pas à chercher l’exact correspondant. Là, on doit chercher l’objet correspondant. C’est délicat. Mais les personnes peuvent aussi bien poser une demande, ce qui provoquera une réponse spécifique.

J’ai lancé le site en décembre 2019 : il faut amorcer le projet, que les gens sachent qu’une solution de ce type existe. Une personne qui a une voiture assez rare avec la boite de vitesse cassée peut poser une annonce pour chercher quelqu’un qui possède le même modèle ; il peut l’acquérir et en récupérer toutes les pièces ensuite. Il y a un avantage certain pour la personne qui se débarrasse de sa voiture car en la vendant, il n’aura pas à payer pour la mettre à la casse.

Et ça ne concerne pas que les objets cassés ! Quelqu’un qui va faire détruire une maison peut aussi passer une annonce et mettre les pièces de récup’ en vente (portes, fenêtres, tuiles, pierres..) et ce type d’annone a toute sa place sur objets-cassés.com.

 

S’ENGAGER POUR L’ENVIRONNEMENT, CA RESONNE COMMENT POUR VOUS ?

Je ne me considère pas comment engagé pour l’environnement, mais j’ai toujours eu une démarche de récupération, de donner, de garder. Quand je donne des livres sur le marché St Michel à Bordeaux, je ne vais pas les jeter. Je vais les rendre à la personne qui me les a vendus, et ça repart sur le circuit…

Toutes mes sculptures animées et sonores sont faites avec des pièces de récupération. De ferraille, de bronze, de cuivre… que je rachetais à souvent dans une ferraille. Objets-cassés.com, c’est le prolongement de ma façon de fonctionner que j’ai mise à la portée de tout le monde.

 

LE MOT DE LA FIN : UN OU DES CONSEILS A CEUX QUI VEULENT AGIR ET S’ENGAGER POUR L’ENVIRONNEMENT ?

Utiliser objet-cassés.com, ne plus jeter ! C’est le crédo : que ce soit la nourriture, les appareils, les voitures… Il y a un truc démentiel : si on prend sur une échelle de 100, la consommation énergétique d’une automobile de sa fabrication jusqu’à sa destruction, l’énergie consommée en essence, huile, vidange… n’est que 20% de l’énergie consommée par cette automobile.

Donc quand on envoie à la casse une voiture pour en acheter une plus récente, qui peut-être consomme moins, il aura tout de même fallu casser cette voiture qui fonctionnait bien. Ainsi, le remplacement du parc automobile coûte très cher écologiquement parlant, et je mets là-dedans les voitures électriques, qui ne sont pas aussi écologiques qu’on le dit et qui ne sont pas faites dans des conditions de travail très honorables si on pense à l’extraction des matières premières et à la batterie qui fatigue au fil du temps. Aujourd’hui, ne pas jeter, réutiliser, réparer c’est primordial.

 

Barrett Ward @unplash.com

J’espère que cet entretien vous a plu, venez réagir sur Instagram et me dire ce que vous en avez pensé, ou poser des questions à Christophe Verna sur son projet que je me ferai un plaisir de lui relayer.

Si vous avez un projet et que vous souhaitez lui donner de la visibilité, n’hésitez pas à me contacter : si je considère que ce que vous avez à dire colle avec Poubelle Rose, je serai ravie d’en faire un article.

 Bonne semaine!

--

Le site présentant Christophe Verna : http://verna.free.fr/a

Le lien vers objets-cassés.com si vous l’avez raté plus haut : https://www.objets-casses.com/

Comments