Poubelle-Rose

Bricolages et DIY Zéro Déchet pendant le confinement

Hello !

 

J’espère que tu te portes bien, ainsi que tes proches. J’espère également que le confinement ne te rend pas zinzin et que tu as pu (re)trouver un rythme satisfaisant pendant cette période inédite.

Je te propose cette semaine des activités bricolages à faire à la maison, dans ton appart… qui sont axé zéro déchet ou avec une portée écolo. Sache déjà qu’en faisant soi-même la plupart des choses, tu économises une grande partie de ce qu’on appelle l’énergie grise. C’est la consommation invisible à nos yeux, qui a été nécessaire pour fabriquer et amener jusqu’à nous un objet. Par exemple, pour un smartphone de quelques grammes, sache qu’il y a derrière 183kg de matières premières et plus de 70 matériaux utilisés (source: ADEME) ou que pour un micro-onde, c’est carrément 2 tonnes !

@poubelle-rose

 

Si tu fais les choses toi-même, tu enlèves déjà une part de la logistique et des échanges mondiaux. Si tu dois acheter des matières premières, cela impacte aussi le bilan carbone de ce que tu fabriques, mais à un niveau moindre. (bon y a beaucoup de nuances à apporter à ce propos, comme l’économie d’échelle faite pas les industriels, le type d’objet, etc.). Mais, grosso modo tu as quelques grandes solutions pour réduire ton impact : la réutilisation, le seconde-main et le fait-maison. Enfin, faire toi-même te rend plus autonome, te permet de gagner en compétences et en indépendance et ça, ce n’est pas négligeable !

 

Voici donc quelques alternatives que tu peux faire toi-même, avec un minimum d’équipement. Tu découvriras peut-être le bénéfice psychologique de la couture, du tricot, du bricolage 😉 et c’est peut-être l’occasion d’une activité en famille. Ou d’un bon kiff tout.e. seul.e avec une activité créative.

 

  1. Faire ses yaourts maison (tout cuisiner maison dans l’absolu)

Si tu n'as pas de yaourtière, pas de panique! Toute mon enfance, on a fait nos yaourts avec une simple cocotte minute qu'on laissait au soleil (faut qu'il fasse bien chaud, pour que ça monte suffisamment en température pour les ferments lactiques). 1L de lait et 1 sachet de ferments lactiques ou 1 yaourt que tu possèdes déjà. Une fois que tu as testé le basique, tu peux varier les plaisirs ! Ajouter du sucre, du sucre vanillé, une cuillère de fleur d’oranger, de la confiture au fond, des bouts de fruits… D’expérience, si je mets des fruits au fond des pots avant de verser ma préparation, il faut que je fasse 2 tours de fermentation avec ma yaourtière. Mais faut essayer dans la vie !

  1. Faire ses propres biscuits pour ne plus en acheter. 2-3 recettes clefs, 1 session hebdomadaire

Tu as déjà essayé de trouver un paquet de biscuit qui soit sans huile de palme et pas suremballé dans du plastique ? Si tu cherches à refuser ces deux éléments dans ta vie, les biscuits ça devient un cauchemar plus qu’un moment de gourmandise ! Si tu arrives à prendre le rythme pour ça, c’est super : moi j’ai décidé que le mercredi c’était pâtisserie et je fais des biscuits. Ils se conservent suffisamment longtemps pour tenir jusqu’à la rotation hebdomadaire suivante. Et j’ai même réussi à embarquer mon coloc de vie dans l’aventure gourmande (ok y a pas eu besoin de demander non plus) qui fait juste les meilleurs cookie <3

  1. Faire du sopalin réutilisable, ou des serviettes en tissu

Un grand pas vers le zéro déchet si tu es adepte du sopalin. Autre alternative au bon vieux torchon, que vous pouvez customiser à loisir ! Comme c’est carré, le patron n’est pas difficile à suivre. Les tutos qu’on trouve montrent comment installer des attaches : si tu n'en as pas et que tu ne peux te faire livrer pendant le confinement, ne t'en fais pas, l’achat de la pince, ça peut attendre.

Le plus zéro déchet : pourquoi ne pas utiliser une vieille serviette et du tissu que tu as déjà, plutôt que d’en acheter du neuf ?

@coutureenfant

  1. Faire des mouchoirs en tissu

Encore plus simple que le sopalin, si tu veux débuter en couture c’est le top. tu prends en patron un mouchoir en papier, tu découpes ton carré de tissu en rajoutant 1 à 1,5cm pour les coutures et tu n'as plus qu’à faire l’ourlet ! Voici les miens 😉

@poubelle-rose
  1. Faire des lingettes démaquillantes (tissu, tricot, crochet)
@L’Usine à Bulles

Si tu veux les faire en crochet ou au tricot, c’est une excellente façon de débuter. Prend du coton plutôt que de la laine (ou un mix coton-bambou) et entraine toi avec un carré de 10x10. Si tu tricotes déjà et que tu ne sais pas quoi faire de tes échantillons, voici une astuce toute faite ! Tu peux les doubler en tissu si tu le souhaites.

Le tuto L'Usine à Bulles est disponible ici

 

  1. Faire des tawashi pour remplacer ses éponges

Il te faudra faire le cadre à tisser (un bout de bois + 20 clous plantés environ tous les 2 cm) et de vieux collants ou chaussettes. Voici ce que ça donne chez nous :

@poubelle-rose
  1. Faire un sac à pain que tu peux emmener à la boulangerie et ne plus prendre de papier !

En adaptant la taille du sac du patron Purl Soho pour y faire rentrer du pain, tu auras un sac à pain tout trouvé !

@Purl Soho

Le tuto Purl Soho ici

Nous, on utilise un des nombreux sacs à vrac que j’avais fabriqué dans toutes les tailles. Vieux lacet en guide de ficelle et voilà !

@poubelle-rose
  1. Faire un dessous de plat ou des sous-bocks

Tu as un peu de feutrine et un carré de carrelage qui traîne ? Un peu d’huile de coude (et de colle) et c’est parti !

Astuce : pour faire ceux que vous voyez en photo, j’ai réutilisé un bout de feutrine découpé à la taille du carreau (ou presque haha), fait un collage de papier à motif (#collecléopatre) et passé une couche de vernis pour que ça tienne. Laisse sécher et c’est prêt à servir 😊

@poubelle-rose
  1. Démarrer un potager (même petit, même sur un balcon !)

Y a-t-il besoin d’en dire plus ? C’est l’époque des semis, essaye de faire pousser des choses ! Sur un balcon, même si la place y est réduite, tu pourras trouver des astuces sur internet pour utiliser l’espace en hauteur (comme des palettes, etc.)

Les inspirations sont ici
  1. Faire ses produits ménagers, ses cosmétiques

Même si c’est faire fondre tous ses bouts de savon pour en refaire un grand ! Tu peux ajouter tes plantes aromatiques (comme du romarin coupé en petits bouts, etc.) Attention si tu te lances dans une recette pour faire du savon à partir de rien : cela reste de la chimie, protège-toi convenablement !

@toutvert.fr

Des recettes ici

 

  1. Des sachets sent-bon pour le linge

On est à nouveau dans les ultra-basiques de la couture, et ce projet est tellement petit que tu peux te lancer sans machine à coudre !

Il te faut des carrés de tissu 10x10, et des fleurs de lavande. Coud 3 côtés et demi, garnis de lavande et termine la couture.

@poubelle-rose

Voici les miens, fait avec différentes chutes de tissu. Dans le temps, la lavande perd en intensité. Je rajoute alors quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour qu’ils continuent de sentir bon.

 

  1. Faire ses propres emballages cadeau

 Avec un reste de tissu découpé en carré de 75x75cm ou 1x1m pour les plus grands objets. Je sais que la tentation est grande d'acheter du tissu neuf pour ça. Sache que le tissu a sa propre énergie grise et que si tu peux reprendre du tissu que tu as déjà, ou en chiner sur les brocantes, c'est bien mieux pour le bilan carbone! Et tes foulards, ça marche super aussi! Effet waou garanti quand tu offres ton cadeau 😊. Tu récupères ton foulard après coup, rien n'est allé à la poubelle, et il peut resservir pour une prochaine fois! #circulaireyay

Pour les techniques d'emballage, il faut que tu regardes les techniques de Furoshiki, qui nous viennent du Japon. Souviens-toi de ce temps ou on ne faisait pas dans l'usage unique (oui, ce temps a existé). Les Japonais ont développé des techniques d'emballage pour les objets de toutes formes afin de les protéger durant le transport.

Je n'arrive pas à lire la source c'est trop petit - mais c'est pas de moi!

Ca marche aussi pour amener une bouteille de vin chez des amis (quand tu seras déconfiné.e) et la protéger avant de l'offrir pour le repas!

 

  1. Faire une nappe > exit la nappe en papier !

Dans tous les projets que je donne ici, on est dans des formes carrées, rectangulaires, sans besoin de patron alambiqué. Dis-toi que c’est un grand mouchoir 😉 Si tu as suffisamment de tissu tu peux faire quelques serviettes assorties.

Purl Soho propose un patron de couverture avec une couche de ouate, mais il suffit de l’enlever pour obtenir une nappe réversible 

@Purl Soho

Le tuto est ici

 

  1. Faire ses habits !

Il y a beaucoup de patrons disponibles sur internet, gratuits ou payants. Pourquoi ne pas en profiter pour s’essayer à un projet qui te motive ?

Quelques ressources en couture

Quelques ressources en tricot :

 

  1. Repeindre ses murs et ses meubles en faisant sa propre peinture écolo !

Ca vaut la peine de se procurer Peindre et Décorer au Naturel de Nathalie Boisseau. C’est peut-être compliqué d’obtenir toutes les fournitures en temps de confinement mais sais-ton jamais, tu as peut-être de la chaux aérienne qui traîne chez toi ?

 

@poubelle-rose

Evidemment c’est loin d’être exhaustif. Selon tes besoins et tes compétences tu voudras peut-être faire des étagères (tu peux récupérer du bois de palette par ex.), du linge de maison… Laisse s’exprimer ta créativité et ne te met pas la pression quand tu commences car sinon tu ne te lanceras jamais. Aucun projet n’est parfait dès le départ et si tu débutes, rappelle toi que tout le monde passe par-là !

 

A vos créations et envoyez moi vos réalisations en me taguant sur Instagram pour que je vois vos créations!

 

Bonne semaine créative & take care

Comments