Dmitry Ratushny @unsplash.com

20 choses à REUTILISER – une série sur les 5 R

Hello !

 

On continue avec cette série sur les 5 R qui, j’espère, te permet d’ajouter ça et là des gestes à tes habitudes. J’espère également que tu saisis la logique de tous ces comportements.

Après avoir vu REFUSER et REDUIRE, cette semaine on aborde le thème REUTILISER. Là aussi, il y a beaucoup à dire et beaucoup à faire soi-même 😊

 

POURQUOI C’EST IMPORTANT ?

Pel @unsplash

La réutilisation peut prendre plusieurs formes : prendre une solution multi-usage pour un objet à usage unique que tu possèdes, faire de l’upcycling (c’est-à-dire prendre un objet et modifier sa fonction pour en faire un nouvel objet – ce n’est pas du recyclage), ou encore récupérer (des restes, des objets…) pour en extraire toutes les ressources jusqu’au bout. Par exemple : cuisiner les épluchures, récupérer les eaux grises pour arroser le jardin. On va vraiment un cran plus loin pour limiter le gaspillage et jeter le moins possible (et alors, il faut avoir utilisé ton truc dans tous les sens, jusqu’au bout).

 

COMMENT LE METTRE EN PLACE AU QUOTIDIEN ?

 

Toa Heftiba @unsplash

Hm. Avec pas mal d’expérimentation pour parler vrai. L’avantage, c’est que cela se fait avec ce que tu as déjà (c’est dans le titre « réutiliser », donc il y a des choses que tu peux faire sans avoir besoin de t’équiper. Je me répète je sais : les basiques ne font pas de chichi. Tu peux faire un tas de choses avec ce que tu as déjà chez toi et en toi. Il suffit d’ouvrir les portes à la curiosité, l’expérimentation. Parfois il y a des ratés, c’est comme ça ! Celles et ceux qui me suivent sur Instagram ont pu admirer l’échec de mes yaourts au lait d’épeautre… 🤢 C’est pas grave ! On fait tantôt le petit chimiste, tantôt détective et on progresse par l’erreur.

Mon dernier conseil pour te permettre d’aller plus loin tout.e seul.e se résumerait ainsi : avant de mettre quoi que ce soit au rebut, demande toi comment / quand / quelle partie de cet objet pourrait encore te servir. Essaye de prendre ce réflexe, fouille sur internet et au gré des trouvailles, tu verras que tu peux faire bien plus que ce que tu croyais.

En me relisant ici, je vois que j’ai pas mal dit ça mais c’est peut-être la clef : curiosité + expérimentation sont sans doute les deux plus grandes qualités qui te permettront de réutiliser et d’optimiser au max ce que tu as.

Alors, c’est parti ?

 

20 CHOSES A REUTLISER !

Dmitry Ratushny @unsplash

(Ah et je ne mets pas dans cette liste « réutiliser ses sacs pour faire les courses » parce que j’espère que c’est déjà un geste acquis, hein ?)

 

  1. Les épluchures, les fanes…: pour les faire griller, en faire des chips, du pesto…
    • J’ai appris hier (!) qu’on pouvait faire du sirop avec les queues de fraises! j’ai essayé le jour-même avec les queues de fraises toutes fraîches que j’avais, ça marche au poil ! 😊 La recette que je te cite dit que tu peux même utiliser les queues confites en smoothie. So zero waste
    • Nos plantations de radis n’ont pas été un grand succès, mais on a récupéré les fanes pour les manger en salade. Elles avaient un côté roquette piquant assez agréable !
    • Tu peux trouver de quoi faire sur le site de la Fédération Française de Cuisine (avoue tu savais pas qu’elle existait – moi non plus) : 
    • Il y a également ce livre de Marie Cochard qui leur est dédié
  2. Les légumes à refaire pousser : certains bouts de légumes peuvent être replantés pour en obtenir encore quelque chose. Cherche sur internet !
    • C’est le cas des poireaux, auprès de qui tu pourras récupérer encore un vert bien tendre. Pour cela, coupe ton poireau au-dessus du blanc et met le dans l’eau ou plante le dans un pot rempli de terre
    • Les carottes peuvent également être replantées et des fanes vont repousser. Tu peux consommer les fanes en pesto, soupe…
    • Mais aussi : la laitue, le gingembre, les oignons doux, le fenouil, etc.
  3. Ses restes de nourriture: il te reste du surplus à la fin du repas et tu n’aimes pas manger deux fois la même chose ? Tu peux aisément transformer un plat de pâtes et légumes en gratin, un reste de légumes en soupe, en sauce… Là, c’est vraiment l’occasion de faire ta tambouille et de te transformer en Ratatouille
  4. Le tapis de cuisson: pour ne plus utiliser de papier cuisson, on a investi dans un tapis de cuisson en silicone. Oui, le silicone demande des ressources à la fabrication, mais au moins il est fabriqué 1 fois vs. le papier sulfurisé (traité) qui ne te sert qu’une fois. Ca ne coûte pas cher et c’est un bon investissement !
  5. Le sopalin / les serviettes / les mouchoirs: back to basics avec la serviette en papier ! Si tu apprécies la couture, tu trouveras pléthore de tutos pour faire du sopalin toi-même. Si tu ne souhaites pas le faire toi-même, sache que cela s’achète auprès d’artisans ou de boutiques ZD.
  6. Les charlottes pour couvrir les plats: idem, c’est tout bête à faire, il te faut du tissu (ciré) et un bout d’élastique et en deux-temps trois-mouvements de machine, le tour est joué. J’en ai offert autour de moi et j’ai eu de bons retours, ce qui m’a fait extrêmement plaisir. Si ça t’intéresse je pourrais peut-être faire un tuto là-dessus
  7. Les bocaux: ils te serviront à stocker ta nourriture (surtout si tu achètes en vrac), à faire des confitures, des compotes… Si tu veux être créatif.ve, les bocaux peuvent également être bricolés pour faire des lampes, des vases, des contenants pour des cadeaux
  8. Les boites : les boites peuvent te servir à conserver tes aliments au frigo (boites de glace, les trucs qui viennent de la vente à emporter…)
  9. Les vieux draps: ah les vieux draps troués / moches / dans lesquels on veut plus dormir. Un trésor de textile ! Tu peux les réutiliser pour les transformer…
    • En serviette,
    • En torchon
    • En sac et sachet (pour le pain, le vrac, n’importe quoi en fait)
  10. Les vieilles chaussettes / les vieux collants: pour faire les tawashi c’est parfait. Je te renvoie à cet article qui en parle.
  11. Les vieilles brosses à dent: ça sert de mini brosse en cuisine ou ailleurs pour récurer les endroits récalcitrants
  12. Le papier: on l’utilise recto ET verso pour éviter le gaspillage.
  13. Les cartons: pour stocker, pour s’en resservir en tant que colis, pour faire du bricolage avec les enfants…
  14. L’eau : l’eau de rinçage de ta vaisselle, l’eau de cuisson (sauf celle des patates qui désherbe), l’eau que tu fais couler en attendant l’eau chaude… pour remplir ta chasse d’eau, ou arroser ton jardin par exemple.
  15. La sciure: si tu as des restes de sciure ça peut te servir pour la cheminée (en buches comporessées), au jardin aussi. Et si t’es chaud patate, pour les toilettes sèches que tu rêves d’installer !
  16. Les cendres: pour la lessive (je n’ai pas testé), pour le jardin en tant que désherbant, à la place du sel quand le trottoir est gelé, pour conserver certains aliments (tu peux rouler tes tomates et tes œufs dans la cendre pour les conserver). Et contre les fourmis aussi.
  17. Pour la gent féminine : les protections hygiéniques. Je suis passée à 100% de protections réutilisables après un an de transition (tu vois, il faut que tu te laisses le temps). J’ai une cup qui remplace les tampons cracras et des protections lavables en back-up ou pour quand mon flux n’est plus très abondant. Ca se nettoie facilement, je n’ai pas eu d’accident comme avec les protections à usage unique, et ça ne change pas tellement les habitudes. A ce titre, je conseille aussi les culottes de règle qui sont un véritable confort, autant physique que mental !
  18. Pour la gent masculine : le rasage. C’est le moment de passer au mouvement « slow » dans la salle de bain (les rasoirs ça vaut aussi pour les dames qui s’en servent). Tu peux t’équiper avec un lot de rasage réutilisable : blaireau, rasoir, savon/crème… pour éradiquer l’usage unique (déjà) et limiter le gaspillage ensuite
  19. Les lingettes (démaquillants, petits cotons…): et passer à des lingettes toutes douces, lavables et réutilisables plusieurs années. Que tu peux évidemment faire toi-même avec une chute de tissu / de serviette…
  20. Les vieux meubles et d’une manière générale plein de trucs que tu peux trouver aux encombrants et ailleurs… J’adore prendre des meubles / des objets et m’en servir pour autre chose que leur usage initial. Comme le bois de palette qui a 1001 utilisations, les vieux tiroirs upcyclés en table de chevet et autres rangements, etc. Une rapide recherche « upcycling » sur internet / instagram / pinterest t’ouvrira les portes d’un tout nouveau monde de « longue vie à la récup’ » 😉

 

Cette liste est loin d’être exhaustive, j’aurais pu rajouter pleeein de choses et de nombreux thèmes mériteraient d’être creusés un par un (avoir une gourde, des pailles en inox réutilisables…). Vient me dire sur les réseaux ce que tu voudrais voir approfondi! 🖖

 

Enfin, sache qu’il est encore temps de t’abonner à la newsletter, dont la première part la semaine prochaine - si je m’en sors de ma montagne de choses à faire ! Ca se passe juste en-dessous

 

Bonne semaine !

 

Comments